patrimoine

Le hameau de Moifond constitue le noyau urbain originel datant de l’époque médiévale. Installé en contre-bas du château fort en crête de coteau, il s’est très peu développé depuis cette époque.

La véritable extension de Pusignan commence à partir du XIX ème avec le glissement du centre de gravité de Moifond vers l’ancienne voie romaine (actuelle RD 517). La multiplication des échanges commerciaux va engendrer une urbanisation le long de cette voie très fréquentée. Le foyer d’urbanisation se développe alors autour de la place de la Bascule (carrefour de voies Est, Ouest et Nord), puis se déploie vers l’Ouest où les constructions s’implantent jusqu’à la place de la Gaité, constituant ainsi un village-rue.

Des constructions diffuses s’implantent entre les deux noyaux villageois, c’est ainsi, que l’Église et la Mairie sont construites en 1830. L’extension urbaine, comme dans la majorité des communes de la périphérie lyonnaise, prend de l’importance à partir des années 1960.

Cette forte croissance se caractérise par le développement de lotissements résidentiels et de zones d’activités selon plusieurs phases successives :

  • dans un premier temps, par des greffes autour du village-rue essentiellement au Nord de celui-ci,
  • puis dans second temps, par un nouveau glissement vers le Nord, notamment avec la création des zones d’activités du Mariage et des Bruyères au Nord- Est,
  • enfin, dans une période plus récente, par l’émergence de petites opérations situées au Sud, sur les versants les moins pentus de la butte, et au Nord par la poursuite d’opérations de lotissement.

Le patrimoine

La chapelle de Moifond, datant du Moyen âge, est un monument historique inscrit (depuis le 8/03/1982). Cette inscription se traduit par la prise en compte d’un périmètre de protection modifié (PPM).

Par ailleurs, la commune de Pusignan renferme un patrimoine bâti ancien avec ses anciennes fermes, une maison de maître à proximité de la place de la Bascule, ainsi que les ruines du Château fort situé sur la butte.

Le patrimoine archéologique

Principe:

Protection de l’environnement et du patrimoine culturel (article L.121-2 du code de l’urbanisme).

Détection, conservation et sauvegarde par l’étude scientifique des éléments du patrimoine archéologique affectés par les travaux publics ou privés concourant à l’aménagement (article L.521-1 et suivant du code du patrimoine).

Implications territoriales :

Sur le territoire de la commune de Pusignan, la carte archéologique nationale répertorie 12 entités archéologiques datant de la préhistoire à l’époque moderne.

Entités archéologiques référencées sur la commune par la DRAC en novembre 2014:

1.Voie Lyon – Crémieu / De Meyzieu vers Janneyrias / voie / Gallo-romain

2./ Ferraguet / château fort / enceintes / Moyen Âge classique

3.Mont-Roux / Est de Moifond (TGV) / Gallo-romain / Tuiles

Les Lacs / Est de Moifond (aéroport) / cimetière / Époque indéterminée

5.Muriau-Pont, Château-Vieux ou Vieux-Châtel / Ferragut / maison forte /motte castrale / Moyen Âge

6.Mont-Roux / Est de Moifond (TGV) / habitat / Premier Age du fer

7.Chapelle du cimetière / Moifond / église / Moyen Âge classique

8.Vandessine / Sud de La Pierre / parcellaire / Époque moderne

9.Contournement de Pusignan, Champ Rôti 1 / Champ Rôti / Age du bronze/ Age du fer / fosse, silo, trou de poteau

10.Contournement de Pusignan, Champ Rôti 2 / Champ Rôti / Époque
indéterminée / fosse
ZAC Syntex Parc, tranche 2 / Époque indéterminée / fosse

12.tranche 3 / ZAC Syntex Parc / occupation / drain / Age du bronze

Place Schönwald
69330 Pusignan
Tél 04 78 31 30 19

pensez-y

Vacances scolaires du lundi 21 octobre au dimanche 3 novembre.

cartes